menu

Implantation

le site du prytanée

Situé dans un magnifique cadre d'architecture classique, il fut construit dans la première moitié du XVIIème siècle et se présente sous la forme de trois grandes cours successives que domine la masse importante de l'église Saint-Louis. Un élégant jardin à la Française, prolongé d'un parc séculaire, complète l'ensemble bâti et procure un environnement propice à l'étude. L'ensemble des bâtiments est aujourd'hui classé ou inscrit à l'inventaire des Monuments historiques.

Située dans la région des Pays de la Loire, aux confins du Maine, de l'Anjou et de la Touraine, LA FLECHE est sarthoise sur le plan administratif. Elle est plus angevine par son climat, ses paysages et le caractère de ses habitants.

LA FLECHE se situe dans un paysage reposant, légèrement vallonné, sur les bords riants du Loir entre les coteaux de Saint-Germain du Val et ceux de Sainte-Colombe. Le climat doux et tempéré de la Sarthe incite aux mœurs paisibles et à une affabilité accueillante qui rend fort agréable le séjour dans cette ville et ses environs.

Le Prytanée National Militaire est installé dans deux quartiers :

  • le quartier Henri IV qui abrite les classes préparatoires aux concours d'entrée des grandes écoles militaires, situé au coeur de la cité (dit Grand Prytanée et surnommé Grand Bahut par les élèves),
  • le quartier Gallieni, (dit Petit Prytanée et surnommé Petit Bahut) qui abrite les classes secondaires, implanté à l'entrée de l'agglomération.

 

Quartier Henri IV (Grand Bahut / « Grand Bah »

Il s'agit d'un ensemble architectural de très belle allure sur une emprise de 16 hectares.

Situé dans un magnifique cadre d'architecture classique, il fut construit dans la première moitié du XVIIème siècle et se présente sous la forme de trois grandes cours successives que domine la masse importante de l'église Saint-Louis. Un élégant jardin à la Française, prolongé d'un parc séculaire, complète l'ensemble bâti et procure un environnement propice à l'étude. L'ensemble des bâtiments est aujourd'hui classé ou inscrit à l'inventaire des Monuments historiques.

Cliquer pour une vue aérienne du quartier Henri IV.

 

Ce quartier abrite aujourd'hui :

  • le commandement du Prytanée (Etat-major et Direction des Etudes),
  • les classes préparatoires aux Grandes Ecoles Militaires (1ère et 2ème années), soit environ 400 élèves, avec l'environnement des classes, dortoirs, salles à manger et salles de loisirs,
  • les services qui permettent d'assurer le fonctionnement normal de l'établissement (centre médical, garage, ateliers, magasins divers),
  • la bibliothèque et le centre de documentation (CDI),
  • l'église Saint-Louis,
  • plusieurs installations sportives ( piscines, manège, gymnase et terrains de sport divers).

 

Bâtiment de Commandement

 

La porte royale ouvre sur la cour d'Austerlitz au fond de laquelle s'élève l'hôtel de commandement, de style Louis XVI, bâti en 1784. La partie la plus méridionale des bâtiments a conservé son cachet du XVIIème siècle et abrite, à l'étage, au-dessus du Péristyle portant les noms des Brutions morts au Champ d'Honneur lors des conflits du XXème siècle, la bibliothèque de l'Ecole. Trois salles du bâtiment de l'hôtel de commandement sont ouvertes à la visite : la salle d'honneur avec ses tableaux représentant des scènes de la vie du Prytanée au siècle dernier, la salle des généraux qui conserve en particulier une intéressante maquette du Prytanée et la salle des Jésuites construite en 1627. On voit encore le vestibule d'honneur avec la statue du roi Henri IV ainsi que le couloir dit "des Généraux" dont les murs sont recouverts de plaques de marbre honorant les anciens élèves ayant atteint le grade d'Officier Général.

 

Jardin à la Française

 

Les parcs et jardins du Prytanée couvrent une superficie de 13 hectares. Le jardin à la française, créé au XVIIIème siècle, a succédé à un jardin Renaissance dessiné en 1542. Il présente aujourd'hui une perspective intéressante qui est cependant un peu occultée par la plantation d'arbres au port majestueux. On notera la présence, dans la grande allée centrale, d'une pièce d'eau comportant une fontaine qui, à l'origine, était le "lave-mains" des Pères Jésuites.Le visiteur remarquera, à l'angle nord-est du jardin, derrière les serres, le "Fort-Henry" où la légende situe la conception du futur roi de France Henri IV.


La Bibliothèque

Elle est installée à l'étage du bâtiment le plus au sud de la cour d'Austerlitz. Elle a sensiblement la forme d'un long vaisseau voûté que décorent deux fresques représentant Calliope et Uranie. D'achats en dons successifs, elle contient aujourd'hui plus de 30 000 volumes à caractère encyclopédique et conserve, en particulier, plus d'un millier de volumes de l'ancien fonds jésuite. Le livre le plus ancien de cette bibliothèque est un incunable ,"La cité de Dieu" de saint Augustin, datant de 1470. Citons encore quelques autres trésors : un Homère et un Virgile du XVIème siècle; une bible polyglotte de 1645, une édition ancienne du Discours de la Méthode, l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, les volumes de la description de l'Egypte ...

L’Eglise Saint-LouiS

L'église, dans son gros œuvre, est construite de 1607 à 1621 sur les plans de Louis Métezeau, relayé par le jésuite Martellange. Elle est ouverte au culte en 1622. De style baroque, sa décoration intérieure est achevée en 1693.

Edifice cultuel construit pour " la plus grande gloire de Dieu", trois éléments du décor retiennent l'attention :

- le grand retable de Pierre Corbineau (1633) : c'est l'oeuvre maîtresse de tout l'ensemble décoratif de l'église,
- l'orgue et sa tribune (1640) : oeuvres du facteur d'orgues Ambroise Le Vasseur et de l'architecte Jacques Nadreau,
- les cénotaphes royaux: l'église Saint-Louis a conservé, jusqu'en 1793, les coeurs d'Henri IV et de Marie de Médicis. Brûlés sur la place publique, leurs cendres furent recueillies par un fléchois et placées, en 1814, dans le bras nord du transept.

 

 

 

 

 

 

 

Quartier Gallieni (Petit Bahut / « P’tit Bah »)


Cliquer pour une vue aérienne du Quartier Gallieni.

Le quartier Galliéni est construit sur une superficie de 13 hectares à l'entrée de la ville de la Flèche. A l'origine, il constituait la caserne "la Tour d'Auvergne" bâtie en 1876, pour abriter le 117ème Régiment d'Infanterie. Il abrite depuis 1923 les classes secondaires. L'infrastructure scolaire actuelle a été réalisée à partir des années 1950.

 

Aujourd'hui, les classes de Seconde, Première et Terminale, soit environ 600 élèves, y vivent tout au long de l'année dans leur environnement de classes, dortoirs, salles à manger, complexe sportif, salles de loisirs, clubs ... L'ensemble est confortable, fonctionnel et remarquable sur le plan pédagogique.